Présentation d’ACTIVAL

Association Contre le Tunnel Inutile dans les Vallées d’Ailleurs et du Lavedan
Publié le 30 novembre 2004, mise à jour le 20 janvier 2008

Présentation d’ACTIVALACTIVALAssociation contre le Tunnel Inutile dans les Vallées d’Ailleurs et du Lavedan

L’association ACTIVALACTIVALAssociation contre le Tunnel Inutile dans les Vallées d’Ailleurs et du Lavedan, association loi 1901, a été créée en novembre 2002, à Préchac (Hautes Pyrénées) à l’initiative de citoyens alertés par l’ampleur du projet de Traversée Centrale des Pyrénées (TCPTCPTraversée Centrale des Pyrénées) pour informer les habitants directement concernés.

ACTIVALACTIVALAssociation contre le Tunnel Inutile dans les Vallées d’Ailleurs et du Lavedan étudie la Traversée Centrale des Pyrénées (TCPTCPTraversée Centrale des Pyrénées), seul projet d’infrastructure proposé pour résoudre le problème du trafic routier aux deux extrémités de la chaîne pyrénéenne. [1]

Il est nécessaire de trouver une solution pour les littoraux, mais nous la souhaitons économiquement, socialement et écologiquement viable. Une traversée CENTRALE serait contraire à ces principes.

L’Espagne, les régions Midi-pyrénées et Aragon mettent en oeuvre de gros moyens pour promouvoir la réalisation d’un « nouvel axe transpyrénéen central » consistant en un tunnel de 42 kilomètres creusé à basse altitude (moins de 500 mètres), reliant Saragosse au reste de l’Europe. Pour cela, le lobby pro-TCPTCPTraversée Centrale des Pyrénées avance les arguments de l’écologie et du développement local qui sont des leurres insupportables : véritable « pompe à camions », la TCPTCPTraversée Centrale des Pyrénées génèrerait un afflux supplémentaire de camions sur les routes sans résoudre le problème des goulets d’étranglement sur les littoraux, et au détriment des équilibres locaux.

Notre démarche citoyenne consiste à informer et mobiliser pour préserver les équilibres locaux, car nous sommes convaincus que la TCPTCPTraversée Centrale des Pyrénées que défendent nos régions n’est pas la solution à privilégier pour résoudre la question du franchissement des Pyrénées.

Nous espérons qu’au-delà des pressions exercées par les lobbies, le jeu démocratique l’emportera : ACTIVALACTIVALAssociation contre le Tunnel Inutile dans les Vallées d’Ailleurs et du Lavedan oeuvre pour que population et élus soient entendus. Ensemble, nous voulons ouvrir le débat avant que des décisions absurdes et irréversibles ne soient prises.


[1] La situation préoccupante due à l’engorgement des axes routiers sur les littoraux est exposée très clairement dans le « Livre Blanc, La politique européenne des transports à l’horizon 2010, l’heure des choix », publié en 2001 par la Commission européenne.

calle
calle
calle