Liaison Perpignan-Figueras

Communiqué du Ministre des transports - 19 juillet 2005
Publié le 20 juillet 2005, mise à jour le 15 décembre 2007

Dominique PERBEN, ministre des Transports, de l’Equipement, du Tourisme et de la Mer, et Madame Magdalena ALVAREZ ARZA, ministre du Fomento, ont procédé ce jour au lancement des travaux du tunnel transfrontalier de 8,3 km de long à 2 tubes, à la Junquera (Espagne).

Cet ouvrage s’inscrit dans la future liaison mixte TGV-fret entre Perpignan et Barcelone qui mettra en 2009 Paris à 5h30 de Barcelone, Montpellier à 2h10 et Perpignan à 50 mn.

Le ministre a souligné l’importance de ce projet pour les échanges entre les deux pays, ainsi que la qualité du montage financier, sous forme de concession, une première dans le domaine ferroviaire. Le contrat de concession signé avec la société TP Ferro (consortium Eiffage-ACS) prévoit un autofinancement à hauteur de 40 %, particulièrement élevé dans le domaine ferroviaire. Ce projet est également exemplaire en matière d’interopérabilité puisqu’il utilisera le système européen de signalisation ferroviaire ERTMS, qui sera mis en ouvre en 2007 sur le TGV Est, ainsi qu’un écartement des rails aux standards européens.

Le ministre a par ailleurs rappelé les avancées importantes sur Nîmes-Perpignan, avec la déclaration d’utilité publique de la nouvelle ligne TGV-fret Nîmes-Montpellier (70 km - 1,05 milliards d’euros) prononcée le 16 mai dernier et les investissements en cours à hauteur de 170 M€ sur le raccordement de la ligne TGV à Perpignan sous maîtrise d’ouvrage de RFFRFFRéseau Ferré de France est un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC) français créé en 1997, par une scission limitée à partir de la SNCF. Il est chargé de l’entretien, du développement, de la cohérence et de la mise en valeur des voies ferrées françaises.. Il a également annoncé le lancement des études préparatoires à la saisine de la Commission Nationale du Débat Public concernant la liaison Montpellier-Perpignan.

Dominique PERBEN a enfin souligné la qualité du travail mené par les deux gouvernements français et espagnols pour assurer la « perméabilité » des Pyrénées, en privilégiant les modes de transport alternatifs à la route. En particulier, il a annoncé la signature en septembre prochain d’un protocole franco-espagnol pour le lancement d’un appel à projets d’autoroute maritime.


calle
calle
calle