La proposition de la Commission Européenne a été validée le 29 novembre 2007

Les états membres au comité financier approuvent !

Jean-Louis BORLOO, Ministre d’Etat, ministre de l’Ecologie, du développement et de l’aménagement durables et Dominique BUSSEREAU, Secrétaire d’Etat chargé des transports se félicitent de cette décision
Publié le 2 décembre 2007, mise à jour le 8 juin 2008

Financement des infrastructures de transports

La Commission européenne a fait le 19 novembre dernier des propositions concernant le financement des grandes infrastructures de transports, pour la période 2007-2013, dans le cadre de la politique des réseaux trans-européens de transports (RTERTERéseaux Trans-Européens (de transports)).

Les propositions de la Commission ont été approuvées le 29 novembre par les états membres au comité financier.

Il s’agit, dans l’ensemble, d’une avancée importante. Les fonds européens ont été concentrés sur des grands projets à forte valeur ajoutée européenne, sur des infrastructures alternatives à la route, notamment ferroviaires et fluviales situées sur des grands axes européens.

Jean-Louis BORLOO, Ministre d’Etat, ministre de l’Ecologie, du développement et de l’aménagement durables et Dominique BUSSEREAU, Secrétaire d’Etat chargé des transports, se félicitent qu’à ce titre, des projets comme Lyon-Turin, le canal Seine-Nord ou la LGVLGVUne Ligne à Grande Vitesse est une ligne ferroviaire construite spécialement pour permettre la circulation de trains à grande vitesse. Rhin-Rhône qui permettront de concilier la mobilité et le développement durable, bénéficient d’importants financements européens.

Pour certains projets, les financements sont à ce jour encore insuffisants. Il s’agit en particulier du contournement de Nîmes Montpellier et de la 2ème phase de LGVLGVUne Ligne à Grande Vitesse est une ligne ferroviaire construite spécialement pour permettre la circulation de trains à grande vitesse. Est.

Enfin une enveloppe de 50 millions d’euros a été prévue pour achever le programme EGNOS. L’Europe devrait donc disposer début 2009 d’un programme EGNOS certifié et conforme aux exigences du transport aérien.


calle

Communiqué de presse

Communiqué de presse du Cabinet du secrétaire d’État chargé des Transports, du 29 novembre 2007.

PDF - 110.7 ko
calle
calle

  • 2 décembre 2007, par Agnès C

    Il est amusant de remarquer l’évolution de la dénomination du projet qui nous intéresse :

    Il ne s’agit encore que du projet n°16 dans la proposition de la Commission Européenne du 21 novembre.

    Le projet devient « Nouvelle traversée des Pyrénées » dans le communiqué du Ministère de l’Ecologie , du Développement et de l’Aménagement Durables du 29 novembre.

    ...Précisément le nom choisi par la drôle d’association de Lannemezan qui réclame une traversée centrale des Pyrénées de ce côté-là !

    ... Etonnant, non ?

    Manque de rigueur ayant fait riper le Ministère ? Ou bien lapsus révélateur d’un désir gardé secret ? Mystère !