Etude sur l’intérêt d’une harmonisation des unités de chargement intermodales pour développer le transport combiné européen

Ministère de l’équipement, des transports, de l’aménagement du territoire, du tourisme et de la mer ; 2005 ; 140 pages
Publié le 20 juin 2005, mise à jour le 4 juin 2007

Pour répondre aux objectifs de réduction de 8% d’ici 2008-20012 des émissions de gaz à effet de serre, le recours au transport combiné (ferroviaire, fluvial et maritime) en France et en Europe constitue une des pistes privilégiées par l’Union européenne. La présente étude a pour objet de déterminer dans quelle mesure une normalisation des unités de chargement intermodales permettrait de favoriser le transfert modal (report des flux routiers de marchandises sur les modes alternatifs que sont les modes ferroviaire, fluvial et maritime), en développant le transport combiné en Europe. Le rapport s’articule en trois phases : une phase de cadrage (état des lieux des réglementations sur le transport intermodal en France et en Europe, collecte d’une documentation pertinente au regard de l’étude) ; une phase de description du parc d’unités de chargement intermodales (approche quantitative concernant la codification des conteneurs, palettes et caisses mobiles, recensement des solutions techniques développées en Europe en l’absence de normalisation) ; une phase étudiant l’impact des stratégies des acteurs de la chaîne de transport (notamment l’identification des freins au développement du transport intermodal).

- Consulter le rapport (1208 Ko)
- Sommaire
- Extraits


calle
calle
calle