Au sujet du Pau-Canfranc

Source : Eurosud Transport
Publié le 4 juillet 2005, mise à jour le 15 décembre 2007

Source : Lettre d’information EUROSUD TRANSPORT

- Canfranc : Une étude engagée par le Conseil Régional d’Aquitaine et effectuée par le consultant allemand TTK garantit que le Canfranc serait rentable même s’il ne fonctionnait qu’avec la moitié de sa capacité de transport. Concrètement, il affirme que l’équilibre financier, sans subvention, pour la gestion de ce trajet serait atteint une fois transportées 1.5 millions de tonnes de marchandises par an. Cette quantité fixe un horizon positif, puisque la capacité maximale de la ligne serait de 3.5 millions de tonnes.

- Pour Alain Rousset, Président d’Aquitaine, reconstituer le trafic international entre Oloron et Canfranc, outre une action nécessaire, est la manière la plus rapide et viable de résoudre les problèmes de transport transpyrénéen. Cela sans oublier de continuer à défendre à moyen terme l’ouverture de nouveaux passages à plus bas niveau et de plus grande capacité de trafic.

- Lors de la commission permanente du Conseil régional d’Aquitaine du 20 juin, celui-ci a autorisé la réalisation de la deuxième partie de l’audit de TTK afin de poursuivre l’analyse des possibilités de réouverture de la ligne ferroviaire Pau-Canfranc-Saragosse.

- La réouverture du Canfranc est une « priorité très importante » pour l’exécutif espagnol. Le directeur des Relations Institutionnelles du Président du Gouvernement, Fernando Magro, l’a ainsi indiqué à une délégation du coordinateur pour la réouverture du chemin de fer Canfranc-Oloron pendant une réunion à la Moncloa.

- Pendant ce temps, la Mairie de Canfranc a mis en marche une campagne à travers Internet, appelée « Sauve la gare ! » pour demander la collaboration des citoyens pour remettre au Ministère de l’Équipement des messages qui plaident pour l’intervention immédiate de ce bâtiment, et qui a déjà reçu plus de 2.000 appuis.

- La grande vitesse avance en Aragon. À la fin du mois d’avril, la relation Madrid-Huesca, a commencé à être desservie par les trains Talgo de la série 102 en remplacement des Altaria qui jusque là effectuaient ce service. Avec les nouveaux trains, qui maintiennent les horaires de leurs prédécesseurs, on augmente de 40 pour cent le nombre de places offertes. On vient également d’attribuer la construction de la ligne qui unira Teruel à Saragosse


calle
calle
calle